Accueil Animaux Transporter ses animaux jusqu’en Guyane

Transporter ses animaux jusqu’en Guyane

0
0
370

CageIATA

Le transport de nos chères petites, et grosses, bêbêtes est un grand sujet d’inquiétude et d’interrogations diverses. Que faut-il exactement ? La compagnie va t-elle accepter mon animal ? Un problème de dernière minute va t-il me tomber dessus et me bloquer à l’aéroport ? Le chat va t-il bien supporter le voyage ? Dois-je lui donner des médicaments ?

Autant de questions que doit se poser un maître responsable.

Fort de ma petite expérience, je me propose d’élucider pour vous quelques-unes de ces questions.

1.La rage et le certificat de bonne santé

La Guyane est un territoire où la rage est encore installée. Le vaccin antirabique est, en conséquence, une obligation pour pouvoir faire venir, ou repartir, votre doudou préféré. La loi précise qu’un vaccin antirabique est valable 21 jours après l’injection ( source: https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000019675107 ). Ce délai est bien respecté par Air France, je l’ai constaté en ramenant fin 2017 une nouvelle siamoise qui en était au 25ème jour. Mais ATTENTION avec Air Caraïbes ! Il est clairement stipulé sur leur page que les animaux doivent être accompagnés d’un « Certificat de vaccination antirabique en cours de validité datant de plus d’un mois et de moins d’un an » ( source: https://www.aircaraibes.com/services/avant-le-vol/animaux  ). La loi n’est donc pas strictement respectée par la compagnie, et pour ma part, je ne tenterai pas un passage en force lors de l’embarquement.

En plus de ce vaccin, vous devrez fournir une attestation de bonne santé de moins de 5 jours lors du départ émanant de votre vétérinaire. En gros, il doit juger apte au voyage votre animal. Il y a 4 ans, ce document était une feuille volante. Aujourd’hui, cette attestation est directement porté sur les passeports de nos animaux. Bien entendu, ceci suppose que votre animal possède un passeport. S’il est correctement identifié ( pucé ), vous devez l’avoir. S’il n’est pas identifié… vous ne pourrez pas l’embarquer.

2.Le contenant

Les deux compagnies proposent soit la soute, soit la cabine. Il va sans dire que le voyage en cabine ne peut convenir qu’à de petits animaux. Au maximum, la combinaison contenant/animal ne doit pas dépasser 8 kilos avec Air France, et 7 kilos pour Air Caraïbes. Au niveau de la forme du contenant, il ne semble pas y avoir d’autre impératif que l’impossibilité pour l’animal de s’échapper. J’ai pour ma part utilisé un sac à dos spécial que vous trouverez ici: http://www.zooplus.fr/shop/chats/accessoires_voyage_chat/sacs_transport_chat/355857

En soute, vous aurez besoin d’une cage aux normes IATA. Ces normes garantissent en gros le confort et la sécurité de l’animal. En gros, il doit pouvoir tenir debout, se coucher, se retourner dans sa cage. Côté sécurité, la cage est munie d’une ouverture de grille qui ne peut s’ouvrir accidentellement en une pression, et les parties basse et haute sont boulonnées l’une à l’autre.

Côté poids, Air France transportera votre chien jusqu’à 75 kilos ( cage incluse ). Air Caraïbes n’a pas officiellement de limite de poids mais se réserve l’acceptation de votre animal. En clair, vous devrez téléphoner et décrire l’animal. Ils feront le point avec vous.

Concernant les races, les compagnies refusent le transport autrement qu’en fret pour les animaux dits brachycéphales ( la largeur de la tête est supérieure à celle de sa longueur ) et/ou à nez retroussé. En réalité, il est très compliqué de savoir à l’avance si certains chiens seront acceptés.

Un point à savoir: il est possible de faire voyager deux chats ( ou deux chiens ) ensemble dans la même cage, au moins pour Air Caraïbes, tant que les animaux ne présentent pas d’animosité entre eux. Nos doudous peuvent ainsi se rassurer entre eux, et ils se sentent inévitablement moins démunis face à une expérience pénible.

Dans la cage, vous pouvez mettre à disposition eau et croquettes dans les petits containers à fixer qui vous sont généralement offerts. Je vous conseille d’éviter. Les animaux ont trop peur pour avoir envie de manger, et la cage sera inévitablement balancée à un moment ou à un autre. J’ai fait cette erreur une fois, j’ai retrouvé le fond de la cage et les chats tapissés de croquettes détrempées. Le plus utile à mettre à disposition de vos animaux est sans nul doute son petit coussin habituel, avec ses odeurs.

3.Les tarifs

En cabine, les prix sont à l’heure actuelle de 50€ pour Air Caraïbes et 55€ pour Air France.

En ce qui concerne la soute, le prix est de 70€ par tête pour Air Caraïbes et 75€ pour Air France.

4.Les aider à gérer le stress du voyage

Rares sont les vétérinaires qui vous diront autre chose: pas de cachets autre que des anxiolytiques légers et naturels. Il ne faut pas donner de calmants ou de tranquilisants à vos animaux, et encore moins ceux de votre propre pharmacie. Vous risquez tout simplement de les tuer.

En revanche, vous pouvez les aider à affronter le stress avec des produits comme Zylken, en gélules ( ouvertes, elles se mélangent fort bien dans la gamelle ) ou quelques gouttes d’essence de fleurs de Bach. Vous devrez commencer à leur en donner la veille, voire l’avant-veille du départ s’il s’agit d’un animal très stressé, et avant le départ. Les sprays de phéromones type Feliway fonctionnent assez bien en complément pour les chats. Testé et approuvé par les miens.

5.A l’arrivée

Une fois les cages récupérées au guichet des volumineux, vous aurez terminé votre première grosse étape.

Ce que vous devez faire ensuite fera l’objet d’un nouvel article.

Charger d'autres articles liés
Charger d'autres écrits par siamazonie
  • L’alimentation animale en Guyane

    Ne nous le cachons pas, la Guyane ne vous présente pas la même étendue d’offres que la mét…
  • Les choses à faire dès l’arrivée

    Enfin, vos chéris à papattes foulent le sol guyanais. Le trajet a probablement été bien pl…
  • Les siamois

    Qui a possédé des siamois ne peut rester le même. On dit souvent que les propriétaires de …
Charger d'autres écrits dans Animaux

Laisser un commentaire

Consulter aussi

L’alimentation animale en Guyane

Ne nous le cachons pas, la Guyane ne vous présente pas la même étendue d’offres que la mét…